Guitare électrique

La Guitare électrique est un instrument électromécanique inspiré de la guitare1 qui produit des sons grâce à des capteurs électromagnétiques. Les musiciens français appellent souvent micros les transducteurs de guitare électrique2, qui transformant les vibrations des cordes en un signal électrique qui peut être modifié par divers accessoires comme des potentiomètres de volume ou de tonalité et des pédales d’effets avant d’être converti en un son par un ampli (un amplificateur électronique spécialement destiné à la guitare et un haut-parleur).

 

La lutherie de la guitare électrique est un art radicalement différent de celui des instruments à cordes acoustiques : il n’est pas nécessaire de transformer efficacement la vibration des cordes en onde sonore. Bien que le corps ne soit pas une caisse de résonance, il participe cependant à la sonorité finale. Il peut être en matériau plein (solid body), ou creux comme celui d’une guitare acoustique (hollow body). Les cordes doivent être fabriquées en matériau magnétique (acier), mais elles peuvent être plus fines et moins tendues que pour un instrument acoustique. La fabrication du ou des capteurs est un élément important dans la qualité du son, comme le sont aussi, et plus encore, les boîtes et pédales d’effets, l’amplificateur et son haut-parleur. La lutherie de guitare électrique a développé des formes originales voire excentriques pour cet instrument électromécanique.

Professeur : Alain FLANDE